Equi-Débardage entreprise de travaux forestiers Jean Baptiste RICARD

Jean Baptiste RICARD
vous propose de découvrir le débardage en traction animale avec des chevaux de trait et les activités et services proposés par son entreprise de travaux forestiers
 
Traction chevaline
Débardeur au cheval depuis 1996

Lexique foresterie

Le petit lexique des métiers de la foresterie...

  • Abattage : opération qui consiste à faire tomber un arbre en le coupant à sa base. On en distingue généralement deux types. L’abattage directionnel consiste à faire tomber un arbre dans une direction prévue à l’avance, de manière à préparer les empilements de billes de façon à rendre l’opération de débardage le plus efficace possible. L’abattage par sections, surtout utilisé dans les milieux urbains, consiste quant à lui à abattre l’arbre par segments en se servant d’une ou de plusieurs techniques d’élagage.
  • Bille : tronçon de bois découpé dans une grume.
  • Chablis : arbre, ou par extension ensemble d’arbres, renversé, déraciné ou cassé le plus souvent à la suite d’un accident climatique (vent, neige, givre, ...) mais également à cause d’une instabilité naturelle ou d’une mauvaise exploitation.
  • Coupe à blanc : méthode d’aménagement forestier qui comprend l’abattage et l’enlèvement complet d’un peuplement. Peut se faire par bloc, par bande ou par parcelle.
  • Débusquer : amener le bois sur le chemin le plus proche. Se fait souvent en traîne directe avec une chaîne.
  • Débardage : opération qui consiste à transporter les arbres abattus ou les billes, en forêt même, jusqu’à une route carrossable ou jusqu’à une rivière où ils seront flottés. Le débardage peut s’effectuer par halage des billes parallèlement au sol à l’aide d’un débardeur à câble ou à pince, ou encore par voie aérienne à l’aide d’un appareil volant autonome.
  • Débarder : transporter le bois en dehors du lieu de coupe. Se fait en général à l'aide d'un porteur hippomobile (remorque de débardage).
  • Dégagement : opération sylvicole qui consiste à supprimer tout ou partie de la végétation qui concurrence les sujets faisant l’objet de la culture principale.
  • Désencrouer : tirer un arbre qui, lors de l'abattage ou de son arrachage, est pris dans un autre.
  • Ebrancher : suppression des branches non désirées et mortes. Les branches qui ne poussent pas vers le haut sont vulnérables aux dommages causés par la neige ou le vent. L'élagage correctif peut aider à réduire les dommages causés par ces stress. Les arbres endommagés par le vent ou la neige peuvent être élagués pour pouvoir pousser d'une façon plus symétrique.
  • Elagage : technique utilisée pour limiter ou diriger la croissance des arbres et des arbrisseaux, améliorer l'apparence, compenser la perte de racines, influencer la floraison et la fructification et enlever les parties endommagées ou malades. Il est le plus souvent utilisé pour les arbres et arbrisseaux ornementaux. En foresterie, l'élagage peut aussi améliorer la qualité de la bille de bois commercial et rehausser la production de cônes (contient les graines des conifères).
  • Equarrier : tailler un tronc d’arbre en forme de parallélépipède.
  • Equienne : se dit d’une forêt ou d’un peuplement formé d’arbres dont les différences d’âge sont faibles (variant de 10 à 20 ans).
  • Essence : terme forestier pour désigner les espèces d’arbres.
  • Feuillu ou résineux tolérant : espèce d’arbre ou d’arbuste ayant une capacité de croître sous un couvert forestier. Une essence tolérante est dite essence d'ombre.
  • Feuillu ou résineux intolérant : espèce d’arbre ou d’arbuste n’ayant aucune ou peu de capacité à croître sous un couvert forestier. Une essence intolérante est dite essence de lumière.
  • Foresterie : profession englobant la science, l’art et la pratique de la création, de la gestion, de l’utilisation et de la conservation des forêts et de leurs ressources dans l’intérêt général et d’une manière durable, qui vise à atteindre des objectifs et à répondre à des besoins et à des valeurs.
  • Grume : pièce de bois non encore équarrie.
  • Itinéraire sylvicole : ensemble des interventions sylvicoles à réaliser dans un cycle sylvicole (et dans des types de peuplements donnés) pendant une durée déterminée.
  • Massif forestier : surface boisée, généralement d’une certaine étendue correspondant à une certaine unité géographique.
  • Parcellaire : ensemble des parcelles forestières d’une même série ou d’une même forêt.
  • Parcelle forestière :unité territoriale élémentaire du domaine forestier, définie de façon permanente, aussi homogène que possible d’un triple point de vue (et constituant l’unité de base pour l’assiette des coupes et des travaux) :
    • des conditions écologiques ;
    • de la structure du peuplement ;
    • des conditions d’exploitation et de vidange
  • Peuplement :réunion, en un même point, d’un certain nombre d’essences forestières formant un ensemble de même nature et indépendant, qui fait l’objet d’un traitement et d’une exploitation déterminés. Le peuplement sera :
    • mélangé, s’il comporte deux ou plusieurs essences différentes ;
    • pur, dans le cas contraire ;
    • régulier, ou équienne s’il est composé de tiges ayant sensiblement les mêmes dimensions, le même âge ;
    • irrégulier, dans le cas contraire ;
    • naturel, s’il est à base d’essences prospérant naturellement dans la station considérée ;
    • artificiel, si l’on a introduit d’autres essences, ou si l’on a semé ou planté des essences susceptibles d’y prospérer naturellement.
  • Place de dépôt : aire où l’on dépose provisoirement le bois avant son départ vers sa destination finale.
  • Reboisement : ensemble d’opérations sylvicoles recréant sur une surface forestière donnée un nouvel état boisé, lequel peut être différent de celui préexistant. Le reboisement ne correspond pas à une extension de la forêt, à la différence du boisement.
  • Sylviculture : art d’appliquer des techniques fondées sur des bases scientifiques dans le but de contrôler le développement naturel des forêts et de guider leur évolution dans la direction voulue. Ensemble des soins donnés à la forêt.
  • Vidange : action d’enlever et de mettre au bord de route le bois exploité sur une coupe.
Traction animale - Débardage au cheval Traction animale - Débardage au cheval Traction animale - Débardage au cheval Traction animale - Débardage au cheval Traction animale - Débardage au cheval Traction animale - Débardage au cheval Traction animale - Débardage au cheval Traction animale - Débardage au cheval Traction animale - Débardage au cheval Traction animale - Débardage au cheval Traction animale - Débardage au cheval Traction animale - Débardage au cheval Traction animale - Débardage au cheval Traction animale - Débardage au cheval Traction animale - Débardage au cheval
Chevaux de trait au débardage Chevaux de trait au débardage Chevaux de trait au débardage Chevaux de trait au débardage Chevaux de trait au débardage Chevaux de trait au débardage Chevaux de trait au débardage Chevaux de trait au débardage Chevaux de trait au débardage Chevaux de trait au débardage Chevaux de trait au débardage Chevaux de trait au débardage Chevaux de trait au débardage